1 1024x684

Un complexe de grottes spectaculaires, les grottes de Diros, sur la péninsule laconienne, forment un véritable miracle de la nature, ciselé avec virtuosité et patience. Dans le paysage austère de Mani, stalactites et stalagmites blanches ornent chaque coin des grottes, créant un spectacle incomparable à couper le souffle !

Le complexe de Diros se compose des célèbres grottes d'Alepotripa, Vlichada et Katafugi. Elles ont été explorées pour la première fois par les spéléologues Ioannis et Anna Petrochilos en 1949. Formées il y a des centaines de milliers d'années, les stalactites et les stalagmites qui sont maintenant sous l'eau se sont formées lorsque la surface de la mer était beaucoup plus basse que son niveau actuel. Les stalactites ont été trouvées à une profondeur de 71 mètres. La profondeur maximale, en dehors de l’itinéraire touristique atteint les 80 mètres.

6 1024x681

Selon les chercheurs, Alepotripa accueillait des centaines de personnes, ce qui la rend en fait l'un des villages préhistoriques les plus anciens et les plus importants d'Europe, avant son effondrement, cause du décès de sa population. La chambre principale de la grotte mesure environ 60 mètres de haut et jusqu'à environ 100 mètres de large. Elle est assez grande pour avoir son propre lac, dans lequel le célèbre explorateur Jacques Cousteau a plongé.

La grotte de Vlichada occupe une superficie de 16 700 m2 et, depuis 1949, environ 2 800 passages d'eau ont été explorés. Lors d'une promenade en bateau, le visiteur peut admirer les formations de stalactites et de stalagmites qui se reflètent dans l'eau. La visite guidée se déroule à la fois en bateau et à pied. Des os de panthère, d'hyène, de lion, de cerf, de furet et le plus grand gisement d'os d'hippopotame d'Europe ont été trouvés à l'intérieur de la grotte. A proximité de son entrée naturelle, des céramiques ont été trouvées qui indiquent la présence humaine.

Diros cave greece 15933682638 o
La grotte de Vlichada - George Fournaris - Wikimedia Commons

La grotte de Katafugi, à 300m à l’ouest de celle d’Alepotripa, se trouve à une altitude de 25m du niveau de la mer. Le mur avec les fentes à son entrée montre que pendant les années de domination ottomane, la grotte a été utilisée par les habitants comme refuge, en raison des raids de pirates qui ont eu lieu dans la région.

Visiter les grottes est une occasion idéale pour remonter le temps, à la période néolithique. L'itinéraire touristique fait 1 500 m de long, dont les 1 200 premiers sont lacustres et leur visite dure environ 25 minutes. L'eau à l'intérieur est saumâtre et très dure. Sa température est d'environ 14°C, tandis que celle de l'air varie de 16 à 19°C. L'entrée naturelle de la grotte n'a qu'un demi-mètre de diamètre et est située très près de la surface de la mer. Dans le passé, la grotte avait d'autres entrées, qui ont été progressivement fermées.

16 976x1024

Texte en italien via Punto Grecia

LIRE PLUS
GRECEHEBDO| Hors du chemin - Hors du Commun: Gytheion

mo