Le yaourt est un produit aussi ancien que le lait. Sa méthode de fabrication coïncide avec la première façon et la plus immédiate de conserver le lait pendant plusieurs jours. De l'antiquité jusqu' à nos jours, le yaourt a une place significative dans l'alimentation des grecs, vu qu'il est considéré comme un produit à haute valeur nutritive. Il est riche en vitamines A, B2 et B12, calcium, protéines, phosphore etc. 
 
Le yaourt grec est réputé dans le monde entier pour sa qualité et son goût qui est presque aigre mais toujours délicieux. Fabriqué avec du lait de brebis, le yaourt était considéré comme un produit saisonnier, en fonction de l'agriculture et des conditions climatiques. Produit berger par excellence, c'était une spécialité des tribus bergères. En Grèce du Nord, dans les montagnes d'Epire, les Vlachs ou Vlaques, qui avaient une forte tradition dans la préparation des produits fromagers, faisaient du yaourt dans de petits pots en bois. Dans la plupart des autres régions grecques, le yaourt était placé dans des pots en céramique. C'est la façon la plus traditionnelle de présenter le yaourt jusqu' à nos jours. Les pots en céramique sont poreux et permettent au lactosérum de couler lentement et de perler sur les parois du pot. Le yaourt, en perdant du liquide, devient plus dense et rafraîchissant. La peau qui se forme sur la surface est un régal pour les gourmets. 

La composition d'un yaourt dépend du type de lait utilisé lors de sa fabrication. Ces dernières décennies le yaourt de lait de vache, plus riche en composantes solides et plus velouté, a fait son apparition. Egoutté, ce type de yaourt est devenu très populaire dans le monde entier et est largement exporté aux Etats-Unis et en Europe. Il est reconnu par la Fédération Internationale de la Laiterie comme un produit grec. 

En Grèce on utilise le yaourt aussi comme accompagnement dans plusieurs plats, comme le riz, les viandes grillées et les légumes cuits. Mais avant tout, c'est l'ingrédient principal d'une fameuse gourmandise grecque, le 'tzatziki', fait à partir de yaourt égoutté, de concombres râpés et égouttés, d'ail écrasé, d'aneth et d'un peu d'huile d'olive. De plus, on peut déguster le yaourt en dessert, en y ajoutant du miel ou de la confiture, selon les goûts

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev