Les châtaignes et l'hiver grec sont presque synonymes. En fait, une image familière chez les Grecs -qui a aussi inspiré des peintres, des romanciers et des chanteurs - est celle du marchand de châtaignes (« kastanás » en grec) assis à côté de son grilloir portable prêt à vendre de châtaignes grillées dans des cornets de papier. Qui pourrait résister à l'arôme attrayant de ce délice qui invite tous à faire une pause pour un snack délicieux et sain ?

800 marchand
Marchand de châtaignes en Grèce

Castanea Sativa (comme il est son nom botanique) - à savoir, le châtaignier- est un arbre à feuillage caduc, de la famille des fagacées, qui produit les châtaignes. Les châtaignes non cloisonnées sont appelées des marrons, à ne pas confondre avec le marron d'Inde, qui est la graine (toxique) du marronnier d’Inde ou marronnier commun (Aesculus hippocastanum). Le châtaigner, originaire d'Europe du Sud et d'Asie Mineure, peut atteindre une hauteur de 20 à 35 mètres et nécessite un climat doux et une humidité adéquate pour une bonne croissance et une bonne récolte des fruits, alors qu'il peut vivre jusqu'à plus de 2000 ans dans des conditions naturelles. Les châtaignes sont utilisées en cuisine depuis l'Antiquité.

elia kastanas
Marchand de châtaignes en Grèce (années 1960). Photographe: Dimitris Papadimos, Source: ELIA

On dit que la châtaigne ou « le gland de Zeus » - comme le poète Hermippe (5ème siècle av. J.-C.) l'a nommée dans son ouvrage « Phormophoroi » - était très appréciée dans la Grèce antique. C'était en fait un délice réservé principalement à l'élite ; ils en faisaient du miel, alors qu'il était considéré comme ayant de nombreuses applications thérapeutiques. Il existe de nombreuses recettes décrites dans la littérature ancienne et les châtaignes sont fréquemment mentionnées dans les œuvres d'écrivains grecs anciens tels qu’Homère, Xénophon et Hippocrate.

« Notre nourriture devrait être notre médicament et notre médicament devrait être notre nourriture »
Hippocrate, le médecin grec, souvent appelé le « père de la médecine » (vers 460 - vers 370 av. J.-C.)

γυ Δ Ε
Des châtaignes. Source : Wikipedia Commons

Dioscorides (40–90 après J.-C.) - médecin, pharmacologue et botaniste grec - a également confirmé que les châtaignes sont d'une haute valeur nutritionnelle avec une série de propriétés médicinales. Plus précisément, la châtaigne fait partie des fruits à coques amylacés et elle est pauvre en lipides. Par conséquent, sa valeur nutritionnelle est meilleure par rapport à celle des céréales. La châtaigne présente une grande activité antioxydante en raison de sa forte teneur en vitamine C, qui, comme elle est très résistante à la chaleur, se maintient dans toutes les formes de consommation (châtaignes crues, bouillies ou même cuites au four).

On y trouve également des vitamines du complexe B qui sont très bénéfiques pour le bon fonctionnement du système nerveux ainsi que pour le métabolisme des nutriments. De plus, c'est une source importante de minéraux et de fibres qui abaissent le taux de cholestérol. Finalement, la châtaigne devient de nos jours un ingrédient très apprécié pour la préparation de certains aliments comme elle ne contient pas de gluten.

Kastanitsa village wondergreece
Récolte au village Kastanitsa (Péloponnèse).

En Grèce on cultive traditionnellement les châtaigniers dans des bosquets et des vergers. En fait, la Grèce est parmi les 10 premiers pays producteurs de châtaigne au monde, alors que les exportations atteignent le 80% de la production ; et selon les intervenants de l'industrie, l'intérêt des commerçants de produits alimentaires en Italie et en Allemagne - entre autres pays - est énorme, car les châtaignes grecques sont considérées de première qualité.

Les châtaignes poussent partout en Grèce, dans les forêts macédoniennes au nord du pays et jusqu'aux montagnes crétoises au sud (environ 55 000 hectares au total); la période de récolte (pendant la saison d'automne) est une raison de fête dans de nombreuses régions du pays. La tradition des châtaignes en Grèce est en fait célébrée chaque année avec divers festivals qui se déroulent à travers le pays. Les habitants des villages montagneux et les visiteurs se rassemblent et dégustent ce précieux fruit d'hiver avec un verre de tsipouro ou de vin. Kastanitsa sur le côté est du mont Parnon, un village pittoresque qui tire son nom des châtaigniers qui poussent abondamment dans la région, en est un exemple ; les châtaignes sont le produit local le plus important et la principale source de revenus de ses habitants. Comme la plupart des célébrations dans le pays, le festival de Kastanitsa - qui a lieu chaque année depuis 1983 - a été annulé cette année en raison de mesures prises dans toute la Grèce pour réduire la transmission du COVID-19.

tsoureki
Tsoureki fourré à la crème de châtaignes

La pandémie a peut-être changé la façon dont les gens ont célébré la récolte des châtaignes de cette année, mais elle n’a pas empêché la récolte elle-même, afin que chacun ait la chance de profiter de ce délice qui lui apportera des sentiments chaleureux ! Vous pouvez essayer les châtaignes fraîches, rôties, bouillies ou cuites au four, ou les utiliser dans une variété de recettes d'hiver afin d'ajouter une saveur unique à vos créations culinaires. Bien qu'elles accompagnent parfaitement le porc et la volaille, c'est dans la confiserie traditionnelle grecque qu'elles sont le plus utilisées. Dégustez-les comme un gâteau ''à la cuillère'', dans des confitures et des tartinades, tandis que vous l'aimerez certainement dans des gâteaux tels que tsoureki ou vasilopita (gâteau de Nouvel An grec).

Texte en anglais via GNA

A LIRE AUUSI SUR GRECEHEBDO
Hippocrate, «père de la médecine» : figure historique et symbole universel

i.e.