22gkSotiris Goritsas est un réalisateur, scénariste et producteur grec né à Athènes en 1955. Il a effectué des études d’économie à Athènes et du cinéma à London International Film School.
 
Il a gagné plusieurs prix aux festivals grecs. Il a été le directeur pour des plusieurs documentaires pour la télévision grec publique. Entre ses films les plus connus sont Venus de la neige et Balkanisater.
 
En 1987, il tourne ''Quelqu'un reste éveillé'' et en 1990 ‘’Despina’’, tous les deux de longueur moyenne (45 et 55 minutes). C’est grâce à Despina qu’il obtient le prix du meilleur film au Festival International du Film de Thessalonique et aussi le Prix d’ État par le Ministère de la Culture et qui fait parler de lui comme un metteur en scène prometteur.
 
goritsas2Son film Venus de la neige (1993) rencontre l’actualité chaude de l’époque en mettant l’accent sur l’aventure d’un albanais qui traverse les frontières grecques pour gagner une vie meilleure. Ce film est primé au Festival de Thessalonique.
 
Vient ensuite Balkanisateur (1997), ‘’road-movie balkanique’’ qui suit deux amis de 35 ans aux caractères opposés, sans argent, qui tentent de survivre dans une petite ville dans le nord de la Grèce. Ici, par opposition au Venus de la neige ce sont les grecs qui se déplacent vers les Balkans et plus précisément vers la Bulgarie pour tenter leur propre chance à travers le marché noir. Toutefois, Goritsas change de ton et il passe du drame à la comédie de situation pour faire apparaître un désordre typiquement balkanique.
 
valkanizater
 
Le même ton est présent dans le film Brasilero, film tourné en 2001. Il s’agit de l’histoire d’un entrepreneur grec subventionné par l'Union européenne qui reçoit la visite de deux contrôleurs européens qui s’efforcent de voir comment les subventions européennes sont exploitées par l’entrepreneur grec.
 
Goritsas continue à jouer avec le ‘’sérieux’’ (Compagnie d’amis -2007) et le ‘’drôle’’ Sortie des ossements titre qui renvoie à l’hymne national grec et qui donne l’occasion à Goritsas de retrouver une certaine ambiance surréaliste. Toutefois, le succès n’est plus au rendez-vous.