reaRéa Galanaki est née à Héraklion, en Crète, en 1947. Après des études d’histoire et d’archéologie à Athènes, elle a publié plusieurs recueils poétiques, des critiques littéraires, des essais et des romans. Elle est membre de la Société des Ecrivains Grecs. De 1987 à 2006, elle a reçu quatre prix pour ses œuvres littéraires, le Prix Nikos Kazantzakis en 1987, deux Prix nationaux, ainsi que le Prix des lecteurs en 2006. Ses œuvres sont traduites en plusieurs langues (anglais, français, bulgare, tchèque, hollandais, turc, allemand, espagnol, italien, suédois, arabe).

La vie d’Ismaïl Ferik pacha est la seule oeuvre de Galanaki traduite en français. C’est également le premier roman hellénophone qui a été inclus en 1994 dans la Collection d'Ouvrages majeurs, publiée par l'UNESCO. Dans ce roman, Galanaki retrace, entre mythe et histoire, la vie du Crétois Ismaïl Férik pacha, revenu conquérir, en 1866, dans l'armée égyptienne, son propre territoire. Le Crétois Ismaïl Férik pacha a réellement existé. Capturé par l'armée turque alors qu'il était enfant, il fut entraîné en Egypte où il mena une brillante carrière. Devenu ministre égyptien de la guerre, il finit par retrouver sa terre natale pour combattre une insurrection dont son propre frère, négociant d’Athènes, était l'un des instigateurs. (Voir Association Hiphaestia.)
 
reacollage
 
Selon le journal belge Le Soir, l'histoire en Grèce a toujours été lourde à porter et les œuvres des écrivains chargés de transcrire ou de sublimer la réalité ont si souvent une telle densité historique. Ceci peut être constaté en lisant le roman de Galanaki. Dans La vie d’Ismaïl Ferik pacha, écrit Le Soir, l’écrivain ne fait pas une simple reconstitution historique, mais, tout en variant les prises de vue (objective - récit à la troisième personne - et subjective - le journal d'Ismaïl), elle fait le portrait d'une âme écartelé entre deux appartenances, deux fidélités, qui assume tous les risques, mais qu’il a, aussi, la pleine conscience qu'une mort violente doit logiquement lui être réservée.

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev