contretype zervos 1933 foto dinconnu musee benaki
 
Pour la première fois en Grèce, une nouvelle exposition propose de faire connaitre Christian Zervos (1889- 1970) en présentant au grand public le travail multiforme de cette grande figure de l'art moderne.
 
Christian Zervos : de Céphalonie aux courants artistiques de Paris
 
Né le 1er janvier 1889 à Argostóli sur l'île de Céphalonie en Grèce et mort le 12 septembre 1970 à Paris, le critique d'art et éditeur Christian Zervos appartient à cette génération  (Tériade, Skira, Iliazd), tous d'origine étrangère, qui ont marqué  l'édition d'art à Paris.
 
Οutre ses qualités d'éditeur, critique d’art, galeriste et fondateur de la revue Cahiers d’Art en 1926, Christian Zervos est aussi connu comme rédacteur du catalogue raisonné de l’œuvre de Pablo Picasso, qui constitue aujourd’hui encore une œuvre de référence pour les spécialistes de l’artiste. (Kolokytha, 2019).
 
Picassoavecchristianzervos 1960
 Christian Zervos avec Pablo Picasso, 10 septembre 1960. Photo par Douglas Duncan © Musée Zervos, Vézelay 
 
Après avoir passé son enfance et sa prime jeunesse à Alexandrie et à Marseille, Zervos s’installe à Paris pour terminer ses études de lettres à la Sorbonne et y soutenir sa thèse de doctorat en 1918. En 1924, il travaille aux éditions Morancé où il s'occupe de la revue Art d'aujourd'hui. En 1926, il fonde sa propre revue,Cahiers d'art, consacrée à l'art contemporain. Rédigeant lui-même les principaux textes, dès les premières livraisons de la revue il met l'accent sur des peintres comme Picasso, Matisse, Braque, Fernand Léger, Juan Gris, au moment ou tous ces artistes ne sont pas encore largement reconnus. [Source]
 
1577919 zervos 4 De gauche à droite: Christian Zervos, Angelos Katakouzinos, Tériade, George Katsimbalis, Nikos Hadjikyriakos-Ghikas, Michalis Tombros,  Photo de 1925 aux Jardins du Luxembourg à Paris.  © George G. Katsimbali. Source: www.lifo.gr
 
 
En 1926, à 37 ans, il lance la revue qui allait l'occuper toute sa vie constituant son œuvre majeure à savoir la revue artistique et littéraire Cahiers d'art.  Le 2 juin 1927, Zervos est naturalisé français et vit avec sa compagne Suzanne Putois de 1920 à 1929
 
Les Cahiers d'art seront publiés de 1926 à 1960, avec une interruption durant la Seconde Guerre mondiale qui va de 1941 à 1943.
 
cahiers miro collage
A gauche: Cahiers d’Αrt, 1954, couverture par Fernand Léger. A droite: Cahiers d’Αrt, couverture par Joan Mirό © Musée Zervos, Vézelay
 
Durant les années 1930, Christian Zervos publie une grande série de monographies consacrées à des artistes variés comme Henri Rousseau ou l'architecte Frank Lloyd Wright, et un important ouvrage sur l'art grec. Pablo Picasso lui confie alors la preparation du catalogue raisonné de son œuvre peint et dessiné en 1932. En août 1928, alors qu'il vient rendre visite à Picasso en vacances à Dinard, Christian Zervos rencontre la jeune Yvonne Marion (1905-1970) qu’il épouse le 12 mai 1932. Yvonne Zervos développe dès 1934 la galerie des « Cahiers d'Art » où est présentée début 1940 une vaste exposition collective « L'art représentatif de notre temps » puis des expositions personnelles de Joan Miró, Marc Chagall, Fernand Léger et Pablo Picasso.
 
cahiers d art matisse 1939
Cahiers d'Art, 1939. Couverture par Henri Matisse © Musée Zervos, Vézelay 
 
Fermée par  les forces de l'occupation allemande, la galerie ne rouvre qu'en 1945. Pendant cette période, les Zervos partent à Vézelay où ils possèdent une maison de vacances depuis 1937.
 
Mêlant images et typographie singulière, chaque numéro est un modèle de graphisme et de lisibilité. Grâce à Zervos et son épouse Yvonne Zervos (1905-1970),  l'art réalisé à Paris et, plus largement, en Europe, est diffusé dans le monde entier.
 
Cahiers dart collage II

A gauche: Cahiers d’Αrt, 1936, couverture par Marcel Duchamp: "Cœurs Volants". A droite:Cahiers d’Αrt, 1940, couverture par Joan Mirό © Musée Zervos, Vézelay  Musée Zervos, Vézelay

Les Cahiers d’Art et  la notion de « Grécité »
 
Le 5 août 1933, un groupe d'amis, dont Le Corbusier, Fernand Léger, László Moholy-Nagy, Siegfried Giedion, Nikos Hadjikyriakos-Gikas, etc., montent à bord du bateau « La Mousse » pour une croisière de cinq jours autour de la mer Égée  en passant par Poros, Serifos, Ios, Santorin et Sounion. C' est pendant ce voyage précis qu'  ils affirment, comme l'écrit Giedion,  que « la forme grecque est née de cette lumière et de cette terre ». [Source : Musée Benaki]
 
ghikas lecorbusier cropped
Nikos Hadjikyriakos-Gikas avec  Le Corbusier  (CIAM IV., 1933). Source:  gta Archives / ETH Zurich
 
La croisière se déroule en marge de la CIAM 4 (Conférence internationale sur l'architecture moderne) et marque l'émergence de la Grèce comme le premier lieu où le passé et le présent forment ensemble  la condition moderne. Le Congrès se déroule autour de la thématique de la ville fonctionnelle ; dans ce cadre, les propos des participants étrangers comme Le Corbusier ou Sigfried Giedion se résument aux idées du rationalisme et de l’individualisme. [Stavroulaki, 2016]
 
Léger Zervos CIAM 4 ETHZurichCIAM www.lifo.gr
 Léger avec Ζervos durant CIAM IV. Source: gta Archives / ETH Zurich, CIAM (www.lifo.gr)
 
Ce qu’on appelle le « tournant archaïque » de la revue artistique Cahiers d'art (fondé en 1926 par Zervos) s'est organisé autour de ce premier voyage de retour, si convoité, de Zervos en Grèce  mais aussi autour de la publication de la première aventure archéologique de sa maison d'édition qui présente un aperçu de l'art grec : « L'art en Grèce, Des Temps préhistoriques au début du XVIIIe siècle » (Cahiers d’Art, 1934).
 
Mais que savons-nous aujourd'hui de Christian Zervos et de sa contribution au développement de l'art moderne, au recrutement de l'œuvre de Picasso, à la mise en place de pratiques éditoriales radicales, à l'émergence de l'archéologie préclassique et sa contribution au courant de « Grécité » dans son pays ?
 
Le concept de « Grécité » faisait allusion à l’enchaînement de périodes, de l’Antiquité à la Grèce contemporaine, en passant par Byzance. Ce concept suggérait que des qualités supposément  inhérentes à un soi-disant  psychisme hellénique avaient survécu, dans toute leur pureté, à travers les millénaires [Stavroulaki, 2016]. La « génération des années 1930 », terme attribué à ce groupe d’intellectuels , avait pour mission de réunifier la Grèce moderne avec l’Antiquité. La correspondance de Zervos (conservée au Musée Benaki à Athènes), notamment avec le peintre Nikos Hatzikyriakos-Ghikas, figure de proue de cette génération des années 1930  témoigne clairement de l’emprise de Zervos sur l’actualité grecque et sur ce concept de grécité.
 
Cependant, comme précisé sur le site de Centre Pompidou dans le dossier consacré à Christian Zervos : « Comme la plupart des revues,Cahiers d’arta été négligée par les historiens de l’art jusqu’à très récemment. Aujourd’hui, ses 97 numéros parus de 1926 à 1960, dont des numéros spéciaux, constituent une source de premier ordre pour comprendre l’art du 20e siècle, ses artistes, ses problématiques et ses centres d’intérêt. […] Des numéros entiers sont consacrés à des questionnements au cœur de l’actualité culturelle de l’époque. Par exemple, en 1929, ce sont les arts océaniens et le rapprochement entre l’art et l’ethnologie qui occupent un numéro double ».
AlexanderCalder1946.MuséeZervosVézelayAdagpPariswww.lifo.gr
Alexander Calder 1946 © Musée Zervos, Vézelay. 
 
Zervos et Tériade 
 
Les premières appréciations de Zervos et de son compatriote et protégé, Tériade, sont ainsi fondées sur l’œuvre d’un groupe de jeunes artistes travaillant sous l’influence du cubisme et du fauvisme. Leur travail au sein des Cahiers d’Art à partir de 1926 s’adresse donc à la nouvelle génération d’artistes (Kolokytha, 2019). Par la suite, en 1931, Tériade allait abandonner  les Cahiers d’Art pour fonder, deux ans plus tard, la revue Minotaure (1933-1939) en collaboration avec Albert Skira.  Selon ses propres termes, Tériade quitte les Cahiers d'art «pour fonder une nouvelle revue avec l'intention d'y inclure la participation des surréalistes, de réagir contre le cubisme puriste, de brasser des idées et d'intégrer les arts plastiques à la poésie, la philosophie, la psychanalyse, la littérature, l'ethnologie et même la musique».
 
PICASSO Pablo Composition 1933 MuséeZervosVézelaySuccesionPicasso2019Pablo Picasso, Composition, 1933 © Musée Zervos, Vézelay.
 
Le Festival d’Avignon : une idée du couple Zervos
 

C’est également à Zervos que l'on doit la création de ce qui allait devenir le Festival d'Avignon, fruit d'une discussion estivale avec Yvonne et René Char durant l'été 1946. Au printemps 1947, Zervos propose à Jean Vilar (1912-1971), comédien et  metteur en scène, de présenter la pièce Meurtre dans la cathédrale, de T. S. Eliot au palais des Papes d'Avignon, dans le contexte  d’une grande exposition organisée par le couple Zervos, réunissant les grands noms de la création contemporaine (Picasso, Matisse, Braque, Léger, Chagall, Brauner, Klee, Kandinsky, Miró, Giacometti, etc.). Jean Vilar commence par refuser, pour finalement accepter, mais à la place de Meurtre dans la cathédrale, il met en scène La Tragédie du roi Richard II de Shakespeare et La Terrasse de midi de Maurice Clavel. Par la suite, l'ensemble de ces manifestations devient la première « semaine d'art en Avignon » du 4 au 11 septembre 1947. 

 
LgerFernand Léger 1938 Musée Zervos Vézelay Fernand Léger Adagp ParisFernand Léger 1938 © Musée Zervos Vézelay 
 
Le musée Zervos a Vézelay
 
Engagé politiquement, le couple Zervos quitta Paris pendant la Seconde Guerre mondiale pour s'installer à La Goulotte, une maison acquise en 1937 à l'écart de la ville de Vézelay, et s'engagea dans la Résistance. Pendant l'Occupation, les locaux des Cahiers d'Art servirent de lieu de réunion et de dépôt d'éditions clandestines. À sa mort en 1970, la même année que son épouse, c'est à la ville de Vézelay que Zervos légua sa collection et les archives des Cahiers d'Art, dans l'idée que ce patrimoine soit utilisé pour la création d’un musée et d’une fondation Yvonne Zervos.
 
En effet, Christian Zervos lègue un ensemble de tableaux, dessins et sculptures à la commune de Vézelay et depuis l'automne 2005, le musée Zervos (Vézelay, Bourgogne)  abrite les plus belles pièces de cette collection. On y trouve des œuvres de Pablo Picasso et Julio Gonzalez, Max Ernst, Alberto Giacometti, Vassili Kandinsky, Jean Hélion, La Sauterelle de Max Ernst, des gouaches de Léger et de Le Corbusier, des sculptures d’Henri Laurens et d’Alexandre Calder, ainsi que des dessins de Joan Miró, Wifredo Lam, Giacomo Balla etc. Le musée est situé dans la maison où est mort l’écrivain Romain Rolland (1866-1915). La chambre de l’écrivain où sont montrées quelques-unes de ses œuvres a été conservée.
 
Picasso Yvonne Zervos
Yvonne Zervos avec Pablo Picasso © Musée Zervos Vézelay 
 
L’exposition « Christian Zervos & Cahiers d’Art, Le tournant Archaïque » au musée Benaki
 
L’exposition « Christian Zervos & Cahiers d’Art, Le tournant Archaïque » au Musée Benaki (jusqu’au 1er mars 2020), présente environ 60 œuvres uniques d'art moderne de Matisse, Miró, Picasso, Laurens, Calder, Lam, Kandinsky, Gica, Slave, Giacometti, Brancusi, etc. de la collection personnelle de Zervos, qui voyagera pour la première fois hors de Vézelay [Musée Zervos. Lien]. Dans le même temps, des documents du musée Zervos et des archives et bibliothèques grecques et parisiennes sont exposés afin de mettre en évidence l'importance des publications des Cahiers d'art pour le développement de l'art moderne à Paris.
L’exposition est directement liée au programme de recherche de l'École française d'Athènes ayant comme titre « Christian Zervos au miroir de la Grèce ».
 
Magdalini Varoucha  | GreceHebdo.gr
 
pablo cahiers collage
 
  
INFOS PRATIQUES
Musée Benaki , Pireos 138, 11854, Athènes
Durée de l’exposition : 12.12.2019 – 01.03.2020
Organisation : École française d’Athènes, Musée Zervos – Maison Romain Rolland
 
LIRE PLUS
 
M.V.
 

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev