1953 famille theodorakis
 
J'étais perdu
dans les chemins qui me lièrent pour toujours
Avec les ruelles avec les ports
J'étais perdu
Parce que je n'avais pas d'ailes et je t'avais toi Katinio
Parce que j'avais beaucoup de rêves
Et le port
Et le port est petit
Parce que j'étais toujours seul
Parce que je serai toujours seul.

Paroles: Yiannis Theodorakis
Musique: Mikis Theodorakis
Traduction: Travail collectif du site projethomere.com dédié à la langue Grecque
Photo: De gauche à droite: Les parents Yorgos et Aspasia, les fils Mikis et Yiannis Theodrakis, maison natale à Galatas (La Canée, Crète), circa 1953 © www.mikistheodorakis.gr
 
Le poème original en grec sur notre page facebook
 
 

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev

Greece 2021