Aris Fakinos, l’écrivain qui résidait en France et vivait en Grèce
fakinosLa vie d’Aris Fakinos, reconnu comme l’un des grands écrivains grecs contemporains, a été marquée par le destin politique de la Grèce. Né en 1935 à Maroussi, au nord d’Athènes, et décédé en 1998 à Montreuil, Fakinos a passé sa jeunesse dans l’atmosphère de la guerre civile en Grèce de la période 1946-49. Enseignant à l’Institut Français d’Athènes, il a fui la Grèce en 1967 après le coup d’État des colonels dont il a subi la censure. Il s’est installé à Paris, luttant, sans cesse, pour le retour de la démocratie en Grèce, mais il n’est jamais revenu habiter en permanence dans son pays. Comme il disait en plaisantant, il partageait son temps entre la France où il résidait et la Grèce où il vivait.
 
En France, Fakinos s’est consacré entièrement à la littérature et au journalisme. Son premier roman, Les derniers barbares, consacré à la guerre civile grecque, qui paraît en France aux éditions du Seuil en 1969, est comparé au fameux roman d’Hemingway sur la guerre civile en Espagne. L’idée principale de tous les livres de Fakinos est la mémoire collective des Grecs à travers les siècles. Son écriture est plutôt simple, mais ses romans sont des véritables épopées de la mémoire, aux dimensions à la fois mythiques et réalistes.
 
L’œuvre la plus complète de Fakinos est une trilogie, constituée de La Citadelle de la Mémoire (1992), de La vie volée (1995) et du Maître d'œuvre (2000), ce dernier roman étant édité en français après sa mort. Récitant trois histoires de la Grèce, allant de l’époque de l’occupation ottomane à la Grèce contemporaine, l’écrivain exprime sa méfiance à la marchandisation de l'histoire et au "nouvel ordre mondial", manifestant la nécessité, pour les Grecs, de préserver leur mémoire historique et leur identité collective.
 
FotorCreatedf
 
Fakinos parlait très bien le français. Mais par amour profond pour la tradition et la langue grecque, il a écrit ses livres seulement en grec, avant de les laisser traduire en plusieurs langues et surtout en français. Fakinos se trouve parmi les écrivains contemporains les plus importants de l’Europe et ses livres sont intégrés aux programmes d’études de la littérature grecque contemporaine enseignée aux écoles et aux universités.
 
Aris Fakinos, étant aussi un spécialiste de la musique grecque traditionnelle, a contribué par ses émissions sur France Culture, à mieux faire connaître en France le chant byzantin. Par ses livres et ses émissions, Fakinos, a beaucoup contribué à la diffusion de la culture grecque en France, où il demeure plus connu qu'en Grèce.

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev

Greece 2021