L'exposition en ligne "Proving History" est consacrée aux grandes batailles qui ont eu lieu pendant les guerres médiques, en particulier la bataille des Thermopyles et la bataille navale de Salamine. Elle a été conçue dans le cadre des célébrations de l'Année Anniversaire "Thermopyles - Salamis 2020", dans le but de se pencher sur l'importance de ces événements historiques, en offrant aux visiteurs un accès à un éventail diversifié de preuves et de sources.

Naval Battle of Salamis Konstantinos Volanakis 1882 Hellenic Maritime Museum

Thermopylae - Salamis 2020 | Contexte historique

L'année 2020 a marqué l’anniversaire de 2.500 ans après les batailles de Thermopyles et de Salamine (480 avant J.C.), deux événements d'une importance capitale pour l'histoire de la Grèce antique. L'année anniversaire a été considérée comme une occasion de commémorer et de revisiter ces jalons historiques, ainsi que de réévaluer leur importance.

Les deux batailles sont - avec la bataille de Marathon - les événements les plus mémorables des guerres médiques, bien que chacune fournisse un héritage différent. On se souvient des Thermopyles comme un excellent exemple d'utilisation tactique du terrain à l'avantage d'une force en infériorité arithmétique et constitue un cas qui symbolise la lutte contre les obstacles écrasants, la  sacrifice de soi et la loyauté envers la patrie.

Contrairement à la défaite honorable des Thermopyles, la bataille de Salamine a marqué une glorieuse victoire qui a servi de tournant dans l’issue de la guerre. Elle est donc identifiée par de nombreux historiens comme l'une des batailles les plus importantes de l'histoire, car elle a sans doute tracé la voie de l'évolution d’Athènes classique, mais aussi de la libération de la Macédoine et de la montée et de l'expansion ultérieures du monde hellénistique.

Les deux batailles ont eu lieu à quelques semaines d'intervalle, au début de l'automne de 480 avant JC, et faisaient partie de la réponse grecque à la deuxième invasion perse, la première ayant commencé 12 ans plus tôt, en 492 avant JC par le roi Darius Ier. En 480 avant JC, le roi Xerxès Ier, le fils de Darius, dirigea une armée beaucoup plus grande - avec une flotte également importante - en Grèce, traversant la Thrace et la Macédoine jusqu'à la Thessalie.

Les Athéniens étaient au courant des plans de Xerxès pour une seconde invasion et avaient construit une grande flotte de trirèmes ; en 481 av.J.-C., des représentants de plusieurs cités-états grecques se sont réunis à Corinthe et ont formé une alliance, où Sparte et Athènes avaient un rôle primordial.

Même s'ils sont largement surpassés en nombre, Thémistocle persuade les alliés grecs de s'engager dans une bataille décisive, espérant que la victoire grecque empêchera les Perses d'envahir le Péloponnèse. Le roi Xerxes Ier est à la recherche aussi d’une bataille décisive. À la suite d'un subterfuge des Alliés, la flotte perse entre dans le détroit de Salamine. Elle y est tellement à l'étroit qu'elle ne peut plus manœuvrer efficacement et sa supériorité arithmétique ne constitue plus un avantage. La flotte grecque se mettent alors en ligne et détruit un nombre élevé de navires perses. Cette victoire, combinée à celles de Platées et du cap Mycale, diminue considérablement les forces armées perses dans la région.

3trireme 600x
Trirème grec. Source: Kotsanas Museum of Ancient Greek Technology

"Proving History" : revisiter l’histoire en ligne

L'exposition en ligne «Proving History» met en lumière les guerres médiques, les événements précis des conflits entre les deux mondes, l'Orient et l'Occident, qui ont laissé une marque indélébile dans le cours de l'histoire du monde.

proving history final
Source:  Proving History.

Les trouvailles qui y sont présentées constituent les éléments de preuve, directs ou indirects, de la narration historique. Autour des ces deux axes principaux, fixés par la bataille des Thermopyles et la bataille navale de Salamine, des unités thématiques de l’exposition dévoilent les affrontements entre les Grecs et les Perses, l'équipement militaire des guerriers etc. En outre, une question persiste à savoir pourquoi les guerres perses étaient liées au développement de la démocratie et à l'épanouissement de l'ère classique, doublée d’une tentative de retracer l'écho de la victoire à la fois dans l'Antiquité et dans les siècles suivants.

Le projet est mis en œuvre par la Direction des musées archéologiques du ministère grec de la Culture, des expositions et des programmes éducatifs suivant le concept de synergies et d'interconnectivité entre les musées.

Left: Acroterion of Nike (Victory) from the roof of the Stoa of Zeus Eleutherios, Pentelic marble, Ancient Agora Museum; Right: Marble bust of Themistocles 2nd cent. AD, White fine-grained marble Ostia, Italy Museum of the Archaeological Park of Ostia

Les musées qui participent à l'exposition, accueillant différents chapitres, sont le musée de l'Agora antique, le musée archéologique de Kerameikos, le musée archéologique du Pirée, le musée archéologique de Salamine, le musée archéologique de Lavrion, le centre d'information historique des Thermopyles. , le musée archéologique de Sparte et le musée numismatique d'Athènes. 

* Image d'introduction: "La Bataille de Salamine" Konstantinos Volanakis, 1882. Source:  Hellenic Maritime Museum

 

LIRE PLUS
GREEK NEWS AGENDA | "Proving History": Online exhibition on the Battles of Thermopylae and Salamis
GRECEHEBDO | A la découverte des musées maritimes de Grèce - les musées en Attique
 
M.V.