On entend parfois dire que les grecs ne dansent pas… il suffit d’une soirée dans une taverne où l’on joue du Rebetiko pour rompre cette idée reçue. Lorsque l’ambiance bat son plein, que le bouzouki chauffe et que les convives tapent de plus en plus fort dans les mains, on peut alors s’attendre à voir l’une d’entre elles se lever et entamer les premiers pas de Zeibekiko

Le Zeibekiko est la danse traditionnelle qui accompagne le Rebetiko. Son étymologie fait débat. Certains lui octroient une origine guerrière en l’associant à Zeibek un héros d’Anatolie alors que d’autres y voient la contraction de ‘’ Zei ‘’ Zeus et de ‘’ bekos ‘’ pain en dialecte phrygien, ce qui symboliserait alors l’union du corps et de l’esprit. 

Selon la tradition, le Zeibekiko se danse seul et uniquement par un homme. L’assemblée doit se contenter de l’encercler, le genou à terre, en l’applaudissant. Rejoindre le danseur pour l’accompagner pouvait être perçu comme un terrible manque de respect voire un affront, ainsi cela conforte la première étymologie qui accorde au Zeibekiko un caractère viril. 

Le critère du danseur unique sacralisait beaucoup le rituel du Zeibekiko. Aujourd’hui la pratique du Zeibekiko a bien changé, plusieurs danseurs peuvent désormais s’accompagner et elle surtout elle n’est plus réservée exclusivement aux hommes. Cette réappropriation féminine a même donné un caractère sensuel à une danse qui était d’origine masculine et synonyme de virilité. 

Les mouvements ne sont pas strictement définis mais répondent plus ou moins à une attitude commune. Au début, le danseur fixe le sol intensément comme signe de respect des paroles du rebetiko. Ensuite il lève et écarte les bras, tournoie et finit par se laisser porter d'un côté puis de l'autre en claquant des doigts. En fonction de la musique, il gagne en intensité, lève la tête au ciel, tournoie à nouveau et frappe son talon d'une main, ou passe une jambe au-dessus de la tête de l'un des amis à genou autour de la piste.

Certains anciens disent que pour danser le Zeibekiko, il faut avoir la mastoura (l'ivresse de l'alcool ou du haschich), en tout cas ce qui est sûr c’est que ce rituel doit émaner d’une communion avec la musique, les musiciens et l’atmosphère ambiante. Ainsi le danseur est comme possédé par la musique offrant alors un spectacle fascinant qui amplifie aussi bien la profondeur de la mélodie du Rebetiko que la convivialité et la festivité de la soirée. C’est pour cela que je préfère la seconde étymologie qui associe cette danse à une union du corps et de l’esprit. En effet, j’ai l’impression qu’avec le Zeibekiko le danseur exprime toute les émotions que font naitre en lui la mélodie et les paroles du Rebetiko.

Joséphine Faisant, étudiante en journalisme à Paris, effectue un stage au sein de la rédaction de GrèceHebdo.

À la Une

"Le Voyage en Grèce" dans les années 1930 | Une revue-dialogue sur l'art, la littérature et l'archéologie

30 Nov 2022 Culture
Publiée entre 1934 et 1939, la revue ''Le Voyage en Grèce'' apparaît comme l' une des aventures éditoriales les plus accomplies de l’entre-deux-guerres. Son contenu est indissociable des aspirations de son directeur Héraclès Joannidès, représentant à Paris de la société de tourisme Neptos, qui voulait « créer un lien entre la Grèce et ses voyageurs par l’intermédiaire des écrivains, des artistes…

50 ans de la Convention du Patrimoine Mondial de l’UNESCO | “Les Prochaines 50 - Renforcer la résilience et la durabilité”

24 Nov 2022 Culture
Une grande Conférence internationale a été organisée à l’occasion du 50e anniversaire de la Convention du Patrimoine Mondial de l’UNESCO à Delphes (17-18 novembre 2022) par le ministère de la Culture et des Sports de la Grèce et la Délégation Permanente de la Grèce auprès de l'UNESCO en collaboration avec le Centre du Patrimoine Mondial de l'UNESCO. La Conférence intitulée “Les Prochaines 50 -…

Poésie grecque en français | Kostas Vassilakos, "L’épine"

22 Nov 2022 Poème(s)
Pendant des années je cultivais une épinesemée par la douleur du vent.J’espérais voir fleurir une fleurau blanc des anges,voir les désirs se promener au paradis.Je voulais un rouge du crépuscule,pour que les chansons dansent dans le feu.Mais c’était le mauve qui me perçaet fit couler du sang dans les ténèbres.C’est peut être pour cela que j’adore le clair de luneet que je m’enivre du parfum de la…
Peintres grecs: Nikos Kessanlis, torrentueux et ...
Nikos Kessanlis est né à Thessalonique en 1930. Il a étudié auprès de Yiannis Spyropoulos, Nikos Nikolaou ...
Lire plus
Littérature grecque en français: M.Karagatsis, ...
M. Karagatsis, de son vrai nom Dimitrios Rodopoulos, un des romanciers les plus connus de la ‘’Génération des ...
Lire plus
La première photo de l'Acropole et son histoire
Athènes 1842. Le rocher de l'Acropole domine la ville et inspire Joseph-Philibert Girault de Prangey (1804-1892), l'homme qui ...
Lire plus
Grèce : le village qui siffle sur l’île ...
Niché dans les montagnes dans le sud de l’île grecque d’Eubée, le petit village isolé d’Antia est connu ...
Lire plus
Georges Seferis (1900-1971) | Le grand errant de ...
 « Je ne veux rien que parler simplement. Que cette grâce me soit accordée », Georges Seferis, Un vieillard sur le ...
Lire plus
Bicentenaire de la Révolution Grecque | ...
La grande exposition intitulée 1821, avant et après, consacrée aux 200 ans depuis la révolution de 1821 est ...
Lire plus

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev

Greece 2021