IMG 7590

La Fondation V&M Theocharakis accueille jusqu’au 3 février une exposition dédiée à une figure légendaire de la peinture grecque, Théophilos Chatzimichail, avec plus de 90 créations de Théophilos, provenant de diverses institutions culturelles grecques et des collectionneurs privés.

Faits biographiques

Théophilos est né autour de 1870 à Varia, un village près de Mytilène, sur l'île de Lesbos. Son père était cordonnier tandis que sa mère était la fille d'un peintre d'icônes. Dès son plus jeune âge, il montre un vif intérêt pour la peinture et acquiert quelques compétences de base grâce à son grand-père. Adolescent, il part pour Smyrne, une grande ville avec une communauté grecque dynamique à l'époque, et travaille comme gardien au consulat grec. En 1897, il s'installe à Volos, en Grèce continentale, et travaille comme peintre, créant des peintures murales dans des auberges, des maisons et des magasins; il a signé presque toutes ses œuvres en utilisant le nom de famille de sa mère. En 1927, déçu par le comportement et l'attitude des gens, il retourne définitivement à son île natale, et poursuit son activité. Le musée Théophilos a été érigé en 1964 à Varia, Mytilène, aux frais du célèbre éditeur Stratis Eleftheriadis - Tériade. En 1965, Tériade en fait don à la Commune de Mytilène avec 86 tableaux de Théophilos, issus de sa collection privée.

Un homme solitaire dont le dialogue avec les autres se fait presque exclusivement avec des peintures, selon le poète grec Odysseas Elytis, Théophilos, via ses créations, a mis en valeur la beauté et l'intemporalité du lieu, en tenant toujours compte de l'importance du patrimoine. L'un des représentants les plus importants de la peinture grecque contemporaine, à travers son œuvre, il illustre la tradition, l'histoire, la nature et la vie en Grèce, thèmes omniprésents au cours de sa longue carrière artistique.

theof1 befc

Une exposition hommage à la tradition d’un Pays et d’un Peuple

Son monde est un monde de dieux, de héros et d'humains. Selon Takis Mavrotas, curateur de l’exposition et Directeur du Programma artistique de la Fondation, «l'émotion esthétique et spirituelle se reflète dans la quasi-totalité de l'œuvre de notre grand peintre populaire, une œuvre imprégnée de l'histoire et de la beauté naturelle de notre pays ». « Théophilos est la tradition d’un Pays et d’un peuple. Son amour ardent pour la Grèce l'a conduit à l'expression innocente de son monde visionnaire. Ce peintre passionné, si injustement méprisé en son temps, a sans doute souhaité transmettre immédiatement ce qu'il ressentait, avec une expression picturale sans prétention, pleine de puissance et d'un sentiment de fierté, avec des couleurs claires, transparentes et audacieuses», souligne Mavrotas.

theof1 befc2222

Texte en italien via Punto Grecia

Photo de couverture: Fille à la mandoline - La fille au chapeau (provenant de collections privées)

A relire sur GrèceHebdo

Peintres grecs: Théophilos, la création naive d’un autodidacte

Interview | « TERIADE » : un passionné de l’art vu par Simos Korexenidis

Le fameux Musée Tériade rouvre ses portes à Mytilène

 

mo