L'UE devrait promouvoir l'introduction d'une taxe sur les transactions financières, même si elle est seule à le faire, indique le Parlement européen dans une résolution mardi, adoptée avec 529 voix contre 127 et 19 abstentions. La proposition a été faite par la parlementaire grecque, Anny Podimata. Dans une seconde résolution, les députés réclament plus d'aide fiscale de la part de l'UE et une plus grande lutte contre l'évasion et la fraude fiscale afin d’augmenter les recettes et l'efficacité des pouvoirs publics dans les pays en développement.

Les deux résolutions préconisent l'élaboration d'un faible taux de taxation des transactions financières (TTF) qui devrait permettre de prélever quelque 200 milliards d'euros annuels dans l'UE et découragerait les opérations spéculatives en les rendant plus coûteuses. Si la mise en place de cette taxe à l'échelle mondiale s'avère trop compliquée, l'UE devra l'appliquer au niveau européen, ajoute la résolution.

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev

Greece 2021