Le ministre de la Santé, Andreas Loverdos, a demandé la coopération et le soutien de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour faire face aux risques sanitaires, issus de l’immigration clandestine. Dans une lettre adressée au Bureau régional de l’Europe de l’OMS le 22 mars, Loverdos a déclaré que la surveillance et l’élimination du risque des maladies infectieuses à cause de l’immigration clandestine, risque menaçant aussi les autres pays européens, est une priorité de son ministère.

Il a appelé à une évaluation de la situation sur place par l’OMS et une coopération entre l’OMS et le Centre grec pour le contrôle et la prévention des maladies. Loverdos a l’intention de mettre ce sujet à l’ordre du jour de la prochaine réunion des ministres de la Santé de l’UE, en avril.

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev

Greece 2021