Lors du Conseil Eurogroupe du 21 mars, les aspects du Mécanisme européen de Stabilité (MES), qui remplacera en 2013 l'actuel Fonds de soutien pour les pays de l’eurozone en difficulté, ont été finalisés. Le MES pourra prêter effectivement 500 mds d'euros. Le MES aura à sa disposition tous les moyens qui garantiront la stabilité de la zone euro à long terme.

Par ailleurs, le taux des prêts fournis dans le cadre du mécanisme sera en ligne avec ceux du Fonds monétaire international, comme décidé par les dirigeants de la zone euro le 11 mars. Le MES aura, de plus, la capacité d'octroyer des prêts à court ou moyen terme sous la condition d’un programme stricte d’adaptation économique, et, de façon exceptionnelle, d'intervenir sur les marchés primaires.


Selon le Premier ministre, Georges Papandréou, le Conseil européen du 24-25 mars est crucial parce que les décisions prises les 11 et 21 mars devront être confirmées, ce qui sera au bénéfice de la Grèce et de l’Europe en entier. Les décisions, a-t-il indiqué, seront favorables pour la Grèce, qui, après la baisse du taux d’intérêt, pourra, plus facilement, rembourser sa dette.

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev

Greece 2021