Le rétsina qu’on consomme dans les "taverna", les petits bistrots populaires, ou dans les petits restaurants au bord de la mer, n'est pas un vin aromatisé, mais un vin de table traditionnel qui remonte dans l’antiquité lointaine, comme l’un des vins les plus anciens du monde entier. La légère amertume éprouvée au moment où on boit du rétsina suscite une fraîcheur qui en fait le compagnon idéal pour les plats de la cuisine grecque traditionnelle. 
 
 retsina02
De nos jours le rétsina vit bien sa renaissance. Les spécialistes d’œnologie parlent de «new age» rétsina, produit à base de variétés de haute qualité, qui contient une toute petite quantité de rétine par rapport au passé. Les méthodes de vinification appliquées à la production et à l’embouteillage de rétsina sont modernes et tout à fait pareilles à celles de la préparation des vins blancs secs de table, avec une seule différence: le rajout de résine pour donner de l'arôme spécial au vin. Même aujourd’hui les variétés principales pour la production de rétsina sont Savatiano et Roditis.

Malgré la grande variété de cépages indigènes, 85% des vins rétsina sont produits à partir du cépage blanc Savatiano et du cépage Roditis particulièrement indiqués pour l'élaboration d'un bon rétsina aux caractères traditionnels. Le rétsina ne peut être produit qu’en Grèce. Ce fameux vin populaire, au goût original, revendique une appellation traditionnelle réservée aux vins résinés produits en Grèce. Il est à noter qu'aujourd'hui encore, après tant de siècles, le rétsina reste le produit vinicole -par excellence- de certaines régions qui ont joué un rôle prépondérant dans l'histoire de la Grèce antique, telles que la Grèce centrale, l'île d'Eubée, le Péloponnèse et la région d’Attique.

Pour en savoir plus sur les vins grecs, visitez la rubrique Œnologie de GrèceHebdo.

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev