Fondée en 1983 par Yannis Mavroeidakos, au cœur du quartier Montparnasse à Paris, la librairie Desmos, qui en grec signifie "lien", se veut un des relais qui permet aujourd'hui la poursuite du dialogue entre la Grèce et la France. Son nom symbolise le "commerce spirituel"  à la fois ancien, intense et vivifiant entre la culture grecque et la culture française.

mavroid lexikop

Autour des livres présentés et de ceux qu'elle publie, la librairie Desmos organise des manifestations qu'elle accueille dans ou hors de ses locaux, grâce à la revue qu'elle édite depuis l'automne 1999. Mais aussi grâce aux cours de grec moderne qu’elle met en place. Desmos est, en outre, devenue, au fil des années, un carrefour qui permet la rencontre des poètes, écrivains, traducteurs, spécialistes et de tous ceux qui sont passionnés par la Grèce, sa culture et sa littérature. Ainsi, la librairie entretient cette tradition d'ouverture et d'échanges en renouvelement constant.

A l’occasion de 35 ans de présence active de la librairie à Paris, GrèceHebdo* s’est entretenu avec le fondateur de la librairie Desmos, Yannis Mavroeidakos, sur l’histoire de la librairie et ses activités actuelles.

En 2018, "Desmos’’ fête ses 35 ans. Quel besoin vous a conduit à la création de la librairie en 1983?

A la fin des années 1970, un grand nombre de Grecs qui vivaient à Paris sont rentrés en Grèce. La plupart avait fui le régime des colonels et les autres se trouvaient déjà en France pour faire des études. Durant les sept ans de la Dictature, Grecs et Français se sont beaucoup fréquentés. Des amitiés solides se sont nouées et, pour ceux qui sont restés à Paris, le besoin d'un lieu de rencontre s'est avéré nécessaire. C'est ce besoin que Desmos est venu combler. Ainsi, en juin 1983, au cœur de Montparnasse, dans la petite rue Vandamme, la librairie hellénique Desmos a ouvert ses portes. Grecs de Paris et philhellènes ont pris l'habitude de s'y retrouver fréquemment pour voir une exposition, suivre une lecture, rencontrer un auteur et trouver, sur ses rayonnages, un très grand nombre de livres en grec ou en français, de l'Antiquité à nos jours.

desmos blue

Plus qu’une simple librairie, ‘’Desmos’’ a, au fil des années, consacré toute une série d’activités. Pourriez-vous nous en parler ?

Comme Desmos signifie le lien, depuis le premier jour, l'enseignement du grec moderne y a été dispensé par d'excellents professeurs. A partir de 1996, renouant avec une ancienne tradition, Desmos s'est ouvert à une activité d'édition. Avec un premier volume collectif, guide d'une certaine manière de la littérature hellénique de la 2e moitié du XXe siècle, au titre Écritures grecques. Ελληνικές γραφές et préfacé par Jacques Lacarrière. Ont suivi sa première collection, Desmos/Cahiers grecs, en édition bilingue, dans laquelle un très grand nombre de poètes d'après-guerre et de la génération dite des années 1970 ont été publiés. Par la suite, en janvier 2000, une revue, Desmos/Le Lien, a vu le jour. Actuellement, le 48e numéro est à l'imprimerie. Par ailleurs, une nouvelle collection, Desmos/Poésie, dirigée par Clio Mavroeidakos, vient de commencer. Quatre jeunes poètes, Yorgos Alisanoglou, Nikos Erinakis, Thomas Ioannou et Thomas Tsalapatis ont déjà été traduits et publiés en édition bilingue. La Maison de la Poésie, à Paris, dans le cadre du Printemps des Poètes, a invité ces quatre auteurs, le samedi 10 mars, tandis que vendredi 9 mars, ils seront à Marseille, invités par le CipM. Enfin Desmos a un espace dédié qui fonctionne comme galerie depuis longtemps et offre, de manière régulière depuis 5 ans, une fenêtre sur Paris à des plasticiens grecs exposés.

desmos inaug1

Littérature et poésie. Quelle est la préférence du public parisien qui se rend à ‘’Desmos’’ ? Avez-vous constaté une certaine préférence vers des jeunes créateurs ou plutôt une tendance vers des classiques ?

Dans la prose comme dans la poésie, les classiques sont toujours lus et appréciés ; mais nous constatons aussi un véritable intérêt pour les jeunes poètes et romanciers.

Quels sont les projets de ‘’Desmos’’ pour les années à venir ? Avez-vous des événements qui seront bientôt à l’affiche ?

Après le Printemps des Poètes, pour fêter les 35 ans d'existence de Desmos, une « Semaine grecque à Paris » est prévue du 11 au 17 juin prochains, avec, parmi d'autres manifestations, cinéma, café littéraire, mise en espace de pièces de jeunes dramaturges, dont quelques-uns seront traduits en français par l'atelier de traduction littéraire de Desmos, dirigé par Isabelle Tloupas. Durant cette semaine, dans la Galerie Desmos, une exposition collective présentera au public des œuvres récentes de plasticiens grecs et français ayant collaboré avec Desmos. Toute au long de cette semaine grecque, la librairie fonctionnera comme un « kiosque d'information » pour dispenser des renseignements sur l'actualité culturelle estivale en Grèce.

desmos inaug 2

*Entretien accordé à Maria Oksouzoglou.

Remerciements au Bureau de Presse et de Communication de l'Ambassade de Grèce en France et à la Librairie Lexikopoleio pour leur coopération. 

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
Interview avec l'écrivain Yiannis Makridakis : éloge de microsociétés insulaires égéennes
Interview | Marc Willière sur l'amitié gréco-luxembourgeoise, la culture et l'audiovisuel
Interview | Theodoros Rakopoulos: les usages politiques de la crise et la vie globale de l’austérité
Interview | Lefteris Kretsos - Secrétaire d'État  à la Politique Numérique: L'industrie audiovisuelle est une branche d’activité économique en pleine croissance
next
prev