kar portraitA propos de la publication de l’intégralité de l’œuvre de Costas Karyotakis en français aux éditions «Le miel des anges», GrèceHebdo publie quatre de ses poèmes. Karyotakis (1896-1928) peu connu jusqu’ à aujourd’hui en France demeure l’un des poètes grecs les plus importants du XXème siècle.  Fonctionnaire qui souffre sous le poids d’une quotidienneté pesante et guère spirituelle, Karyotakis finit par se suicider en 1928 à la ville de Préveza. Son suicide est à l’ origine d’un courant littéraire connu sous le nom Karyotacisme où Karyotakis demeure le personnage de référence tant pour son état d’âme que pour son œuvre poétique. Michel Volkovitch écrit à propos de lui: “Karyotakis va devenir un classique et plus encore: quelqu’ un de «terriblement présent», comme on l’a récemment écrit, près d’un siècle après sa mort. Quelqu’ un dont la misère personnelle a été celle de tout un peuple à son époque-οn le voit  aujourd’hui mieux que jamais- mais qui surtout reste d’actualité dans notre temps sans idéaux et sans avenir, en Grèce comme ailleurs en Europe. Les Grecs amateurs de poésie-οn sait combien ils sont nombreux-le savourent aujourd’hui encore voluptueusement, ou amèrement, ou les deux ensemble». 
 
‘’Je veux partir’’
 
Je veux partir enfin, tout laisser en arrière,
Je veux un lieu tout neuf et inconnu,
Je veux n’être plus rien qu’un peu d’or en poussière,
Simple élément libre et fort devenu.
 
Que tout là-bas parle à notre âme, que la vie
Dans ce pays d’un rêve ait la douceur,
Que les visages soient tous beaux et qu’ils sourient,
Moi-même étant comme eux beau et charmeur.
 
Il se peut que soient moindres là-bas les ténèbres
Que dans nos nuits, nos lieux désespérants,
L’effrayant firmament, les hurlements funèbres
Du vent, dans les regards, les mots des gens.
 
Que rien, plus rien là-bas ne subsiste, grands dieux,
Qu’un peu de joie, qu’un brin de réconfort,
Que chacun de nous dise avoir quittée ces lieux
À tout jamais, que nous sommes tous morts.
 

Traduction © Michel Volkovitch ‘’Je veux partit. Poèmes et Proses. Costas Karyotakis’’, Le miel des anges, 2017

Le poème original en grec sur notre page facebook

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
Quo Vadis Europa? | Annamaria Simonazzi et Rafael de Bustillo sur les classes moyennes en Europe du Sud
Interview | Le cinéaste Yannis Economides sur la poétique des ténèbres humaines
Thomas Maloutas:  Un Atlas social pour Athènes
Interview | Hervé Georgelin:  La fin de Smyrne, du cosmopolitisme aux nationalismes
next
prev