Seferiadis Nikos La chasse du reve
 
La nuit les voix abandonnent leurs corps et s’en vont ;
elles s’éloignent secrètement et retournent à leur mère la langue.
 
Quand elle tremble comme la flamme de soi-même
qui essaie d’éteindre un grincement.
 
Et les voix silencieuses fondent alors sur les petits sacs
noirs qui pendent devant saisissant des mamelons.
 
Avec des cris enragés et sourds jusqu’à ce qu’elles
atteignent le sédiment amer des entrailles et la
moelle des os.
 
Elles ont amèrement peur et laissent les plumes
des corps qu’elles abandonnèrent ; certaines tiennent
la distance mais leur son brise.
 
Elles se convulsent et d’autres ont la peau
qui plisse au moment de disparaître- mais
 
Traduction: Kostas Nassikas et Démosthène Agrafiotis ‘’Anthologie de la poésie grecque 1975-2005’’ Ed. L’Harmattan
Peinture: Seferiadis Nikos ‘’La chasse du rêve’’
Le poème original en grec sur notre page facebook

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev