stamLe diable s’envole avec de tendres ailes
Il porte la duveté de la chauve souris
Il densifie l’air alentour
Et y chemine.
 
‘’Il va encore faire ses petits miracles’’
M’apprête-je à penser
Mais lui arrête ma main
Il s’allonge sur les papiers et décharge
Tout son être noir
Il vide son sang d’encre
Avec d’opulentes souillures.
 
Quand je regarde
C’est un trou ténébreux
Au fond gémit Paganini.
 
Traduction © Marie-Laure Coulmin Koutsaftis, Anthologie: Ce que signifient les Ithaques, 20 poètes grecs contemporains, 2013]
Peinture: Stamatopoulou Vicky ‘’Ailes d’ange’’
Le poème original en grec sur notre page facebook

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev