Né à Patras en 1910, Andreas Vourloumis a grandi à Athènes et dès son enfance, son inclination pour la peinture s’est très vite dévoilée. Même si il a fait des études en chimie, son intérêt se focalisait aux belles choses et aux belles images de son entourage et à l’enthousiasme qu’elles lui apportaient. A la fin de ses études, il se rend à Paris où il réside pour deux ans et fait des études en peinture. Vers les années ‘40, il rencontre Fotis Kontoglou et se familiarise avec l’art byzantin.

paletcollage1

La peinture pour Vourloumis devient un engagement à temps entier. Maître de l’aquarelle selon Yiannis Moralis, Vourloumis peint des portraits, des natures mortes, des paysages et des espaces intérieurs, utilisant la peinture à l'huile, l'aquarelle et d'autres techniques de couleurs associées à ses études de chimie. Il se caractérisait lui-même comme peintre athénien et il se sentait toujours que sa peinture était étroitement liée à cette ville et à sa lumière. Dans son œuvre, on trouve également un grand nombre d’autoportraits, ce qui  n’est pas indice d’arrogance mais au contraire témoigne d’un homme réconcilié avec ses limites. Son art, dans sa simplicité et son intégrité, s'inspire du ‘’pathos’’ personnel de la vie quotidienne, sans le populariser et sans chercher à le dicter.

pinakothiki vourloumis poluthrones

Il approche ses sujets  en restant fidèle à l’ambiance de la Génération des années ’30 et en respectant la représentation réaliste, tout en ayant ‘’intériorisé’’ les leçons des impressionnistes. La couleur joue un rôle clé dans sa peinture, la forme et la lumière sont rendues dans des tons faibles, avec des traits de couleur distinctifs qui semblent libres et naturels.

nikias vourloumis vue sur la rue tsakalaof

Selon ses propres mots, l’art s’occupe toujours de la même chose, c'est-à-dire du mystère qui entoure notre existence. Le renouvèlement de l’art s’effectue car chaque homme et chaque artiste sont des êtres uniques.

Vourloumis est mort à Athènes en août 1999.

A noter qu’actuellement, une exposition rassemblant plus de 50 œuvres d’Andreas Vourloumis est organisée à ΣΤΟart, l’espace artistique de la compagnie d’assurances ΕΘΝΙΚΗ ΑΣΦΑΛΙΣΤΙΚΗ. L’exposition sera ouverte au public jusqu’au 4 octobre 2018. Pour plus d’informations, cliquez-ici

nikias vourloumis patras

 

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev