GrèceHebdo.gr* revisite l’histoire de la radio en Grèce et à ce propos rend visite au musée de la radio, fondé en 2018, dans la petite ville Amaliada (Péloponnèse) guidé par son fondateur, Spyros Beratis. 

station privée de TSF 1897
Équipement d'une station privée de télégraphie sans fil à des fins scientifiques,  1897. Source: WikiCommons

La naissance de la radio dans le monde: dates clés

L'invention de la radio fut une œuvre collective, issue d’une longue succession d’avancées technologiques qui commença de la découverte des ondes électromagnétiques et du télégraphe.

On doit retenir, dans ce contexte, l’année 1841 quand Samuel Morse avec  son assistant Alfred Vail  inventent le télégraphe qui ouvre la possibilité de transmettre des messages par les fils électriques à travers un système de communication simple et pratique : le Code Morse.

En 1889, Nikola Tesla réalise un générateur hautes fréquences (15 kHz) et  en 1893, il expérimente la première communication radio.

Après une série d’émissions expérimentales à travers le monde, Guglielmo Marconi, considéré comme l’un des inventeurs de la radio et de la télégraphie sans fil, ouvre en 1898 la première usine au monde de fabrication de radios à Chelmsford (Angleterre) et effectue, en 1901, la première liaison radio transatlantique entre Terre-Neuve et les Cornouailles.

En 1906, la première transmission de la voix par radio est réussie aux États-Unis par Reginald Fessenden la nuit de Noël.

En 1914, sous l’essor du roi Albert Ier, la Belgique fut le premier pays à diffuser tous les samedis une émission radio régulière auprès du grand public. La station se fait exploser sur ordre du roi au début de la guerre, en août, pour ne pas passer aux mains des Allemands.

La transmission « sans fil » (comme on appelait parfois la radio) s’est rapidement révélée inestimable pour les efforts militaires pendant la Première Guerre mondiale (1914-1918). 

Après la fin de la guerre, la voie s’ouvre pour l’exploitation commerciale de la radio, mais il faudra attendre les années 1920 et 1930 pour voir émerger les premières stations radio pour le grand public à travers le monde avec notamment la naissance de Radio Tour Eiffel en 1921

Annonce du Salon de la Radio de Bruxelles de 1939

Grèce : retour aux origines

La radio arrive en Grèce dans les années 1920, sous la forme d’émissions expérimentales. Le ministère des Affaires maritimes, qui était responsable de la radiodiffusion entre 1921 et 1926, donnait de licences de transmission à condition qu'une antenne interne soit installée.

La première station diffusant des programmes réguliers est créée à Thessalonique en 1926 par Christos Tsigiridis, qui vivait en Allemagne depuis plusieurs années et avait étudié l’électronique à l’Université de Stuttgart.

En 1929, le gouvernement d’Eleftherios Venizelos commence à faire des efforts pour diffuser la nouveauté technologique.

En 1935, la dictature de Ioannis Metaxas décide de créer un système de radio d'État en coopération avec la compagnie de téléphone allemande Telefunken. Pour Metaxas, la création d’un réseau radiophonique était non seulement une question de fierté nationale, mais également un moyen "d’éduquer" la société grecque. A noter aussi que Metaxas est inspiré par l'Allemagne nazie, qui avait investi dans la radio comme moyen de propagande, ainsi que l'Italie fasciste, qui avait fondée en 1928, l’Agence italienne des diffusions radiophoniques, rebaptisée RAI (Radio Audizioni Italiane) en 1944.

La naissance de la radiophonie publique a officiellement lieu en novembre 1935 avec la loi 19/20.11.1935 qui crée le « Service d’Emissions Radiophoniques ».

Le 25 mars 1938, jour de la fête nationale, la nouvelle station radio publique est inaugurée par le roi George II mais le programme dans son intégralité de la « Radio d’Athènes » voit le jour le 21 mai 1938.

Pendant la guerre gréco-italienne, la radio diffusait des informations sur les conflits voué à encourager la partie grecque, mais durant l’occupation allemande la radiophonie publique passe sous le contrôle asphyxiant  les Allemands.

tsiggiridis radio2
Photo de la première station diffusant des programmes réguliers à Thessalonique créée par Christos Tsigiridis. Source: Musée de la radio de Thessalonique. 

La radio après la Deuxième Guerre Mondiale

Les allemands quittent Athènes le 12 octobre 1944 et à partir de 1945, le gouvernement grec décide de réorganiser et d'étendre la diffusion de la radio. La Loi 1775/1945 établit la Fondation de la Radio hellénique (EIR) doublée de La loi 968/1949 qui met sur pied la station de radio centrale des forces armées helléniques (appelées les "forces armées" ou simplement "les forces armées", par analogie) et au cours de ces années, l’ introduction des radios (par EIR, par des intérêts privés et par les forces armées) ne fait que s’ accélérer.

hakkas
Les animateurs Yorgos Carter et Nikos hakkas dans la chambre de radiodiffusion de Zappeion, Athènes, en septembre 1949.  Source: Archives d'ERT
 
En 1950, EIR est l’une des 23 organisations fondatrices de l’Union européenne de radio-télévision. Les premières tentatives d'émissions de télévision ont lieu en 1960 et le 23 février 1966,  la première chaine de télévision en langue grecque commence à émettre.
 
mamakis kotopouli 1950
Les comédiens  Achilleas Mamakis et Marika Kotopouli dans la chambre de radiodiffusion de Zappeion pour l'émission radio "Le théâtre au micro", dans les années '50. Source: Archives d'ERT

Le musée de radio à Amaliada : une visite guidé par son créateur, Spyros Beratis

GreceHebdo a visité le Musée de radio d’Amaliada (Péloponnèse)  guidé par son fondateur Spyros Beratis qui a créé en 1952 une de premières  radios à l'échelle nationale en Grèce.

Spyros Beratis, né en 1933, a fait des études d’électrologie à Athènes et dès sa jeunesse est devenu collectionneur passionné de radios. Suite a une première tentative à Chalkis (Eubée) il a créé en 1952, avec ses propres moyens, la station « Ici Amalias ».

La radio, inscrite à la Fondation de la Radio hellénique (EIR) en 1959, et sous l’égide de la mairie de la ville depuis 1993, continue à exister jusqu'à aujourd’hui. En février 2018, le musée de la radio a ouvert ses portes dans la petite ville de Péloponnèse suite a des efforts de Spyros Beratis qui a offert au musée sa grande collection. 

Beratis museum
 Spyros Beratis dans le Musée de la radio d’Amaliada (Péloponnèse).  Photos: Magdalini Varoucha
 
* Magdalini Varoucha | GreceHebdo.gr
 
Sources :
Δουλκέρη, Τέσσα (1979). Ραδιοφωνία-Τηλεόραση: Νομικά και κοινωνικά προβλήματα. Αθήνα, Εκδόσεις Παπαζήση.
Κάρτερ Γιώργος, 2004, Ελληνική ραδιοφωνία τηλεόραση. Αθήνα, Καστανιώτης.
Κλειαμάκη Όλγα, Ζώντου Ελένη (επιμ.), 2006, Το ραδιόφωνο στην Ελλάδα, Ινστιτούτο Οπτικοακουστικών Μέσων, Αθήνα. 
Μπαρμπούτης Χρήστος, Κλώντζας Μιχάλης, 2001, Το φράγμα τουήχου: Η δυναμική του ραδιοφώνου στηνΕλλάδα. Αθήνα, Εκδόσεις Παπαζήση
Ρήγου Μαρίνα, 2010, «Η πορεία της ιδιωτικής ραδιοφωνίας στην Ελλάδα». Ζητήματα Επικοινωνίας (10), σσ. 41-61.
Χαιρετάκης Μανώλης, 2014, Η ραδιοφωνία στην Ελλάδα, 1930-1950. Αθήνα: Έκδοση του ραδιοφωνικού σταθμού 105,5 FM Στο Κόκκινο [pdf]
Zaharopoulos Thimios, The Evolution of Public Service Radio Broadcasting in Greece: From Authoritarianism to Anarchy and Irrelevance [pdf]  
Interview avec Spyros Beratis, Novembre 2018 [MV | GreceHebdo]
http://www.globalmediajournal.com/open-access/the-evolution-of-public-service-radio-broadcasting-in-greece-from-authoritarianism-to-anarchy-and-irrelevance.pdf
https://www.thessalonikiartsandculture.gr/thessaloniki/palia-thessaloniki/istoria-radiofonou-protos-radiofonikos-stathmos-stin-ellada-1i-deth-1926/
http://www.ert.gr/arxeio-afierwmata/i-tileorasi-archizi-23-fevrouariou-1966/
https://www.radiofono.gr/node/2801
https://el.wikipedia.org/wiki/%CE%A1%CE%B1%CE%B4%CE%B9%CF%8C%CF%86%CF%89%CE%BD%CE%BF_%CF%83%CF%84%CE%B7%CE%BD_%CE%95%CE%BB%CE%BB%CE%AC%CE%B4%CE%B1
https://www.cairn.info/revue-le-temps-des-medias-2006-1-page-259.htm#no2
 
M.V.