Le mot ‘Acropole’ signifie en grec la partie la plus élevée d’une cité. L’Acropole la plus fameuse dans le monde entière est sans doute celle d’Athènes.
 
Elle associe son nom avec un temple qui reste debout plus de 2.500 ans et continue à enchanter et à inspirer ses visiteurs avec la clarté de ses lignes, son harmonie et sa grandeur: le Parthénon. Un temple qui est devenu symbole eternel de l’art, de l’architecture et de la démocratie car, le Parthénon lie son existence avec l’apogée de la ville qui fut la première à l’établir et avec la triomphe d’un peuple qui défendait l’intelligence et la liberté contre le despotisme et la force brutale des Perses.
 
Son histoire commence dans la deuxième moitié du Vème siècle av. J.- C. Après la victoire des Grecques contre les Perses durant les guerres médiques, Périclès couvrit de monuments Athènes et surtout l’Acropole, la citadelle ancienne d’Athènes sur un rocher haut de 156 m, où on l’arrivait par les Propylées. Le sommet était couvert de temples, de monuments, notamment le Parthénon, le Erechthéion, le temple de la Victoire aptère, de statues de Athéna Promakhos, etc. Parthénon célèbre temple d ‘Athènes, dédié à Minerve où Athéna Parthénos, fut construit par Ictinos et décore par Phidias, le plus grand sculpteur de l’ancienne Grèce. On lui attribue la grande Minerve en bronze et la Minerve chryselephantine du Parthénon, et une collaboration importante aux statues du fronton et à la frise du même temple. 
 
Le Parthénon est une magnifique construction d’ordre dorique périptère, en marbre pentélique. D’admirables frises y représentent la procession des Panathénées. Un monument qui à travers le temps a servit comme temple religieuse pour les grecs anciens, transformé en église par les chrétiens, en mosquée par les musulmans pendant l’occupation des ottomans et bombardé en 1687 par Morosini, le doge de Venise, avant le diplomate anglais Elgin enleva de l’Acropole au début du 19ème siècle la précieuse collection de marbres du Parthénon connue sous le nom de marbres d’Elgin [video sur l’acropole par Costas Gavras]. 
 
De nos jours, le site archeologique de l’Acropole a trouvé sa place parmi les monuments protégés par UNESCO comme monument d’héritage culturelle universelle. C’est le deuxième site classé patrimoine mondial par l’UNESCO en 1987.

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev