La ville de Thessalonique, fondée en 315 av. J.-C, fut l’un des principaux centres stratégiques et culturels des empires romaine et byzantine. Ses monuments chrétiens construits entre le IVe et le XVe siècle constituent des exemples remarquables des arts de l’architecture et de la décoration de cette longue période, témoins du développement de l’art chrétienne au cours des siècles. Dans la liste des monuments protégés figurent, entre autres, les murailles de la ville, la Rotonde, les bains byzantins et plusieurs églises, comme celles de St Démétrios, St Sophie, St Apôtres, St Catherine et les monastères Blatades et Latomou. 

Grâce à sa position géographique et à son port, Thessalonique est une ville importante et prospère déjà pendant la période romaine. Elle devient l’un des premiers foyers de diffusion du christianisme, où se rend Saint Paul en 50 apr. J.-C et fonde son Eglise. C’est pendant l’ère de l’empire romaine, que la Rotonde, construite initialement comme mausolée de l’Empereur Galère, est convertie en église chrétienne, dédiée à St Georges et que la basilique de St Démétrios, un des principaux monuments paléochrétiens jusqu'à de nos jours, fut construite sur les vestiges du site où selon la tradition Démétrios fut emprisonné et torturé. 
 
Pendant la période byzantine, de nombreuses églises de beauté et de prestige exceptionnels sont construites, ce qui confirme la prospérité de la ville au niveau économique, culturel et religieux en tant que co-capitale de l’Empire, rivalisant en splendeur la ville de Constantinople. La basilique de la Vierge, dite Acheiropoietos et celle de Saint-David sont des signes de l’époque byzantine antérieure tandis que Saint-Pantéléimon, les Saints-Apôtres, Saint-Nicolas-Orphanos et l'actuelle Sainte-Catherine se sont construites après 1246. La basilique Sainte Sophie, construite au VIIIe siècle, demeure une des églises les plus belles et le plus emblématiques de Thessalonique. C’est un harmonieux mélange de plan grec cruciforme et de plan basilical à trois nefs, qui a servi comme cathédrale de la ville après la conquête latine de 1205. 
 
Plusieurs églises se sont transformées en mosquées lors de l’occupation Ottomane à partir de 1430 et d’autres lieux des cultes islamiques se sont ajoutés à cette mosaïque culturelle que constitue Thessalonique pendant sa longue histoire. Celle-ci est enrichie par l’arrivée en 1492 de 20000 juifs, expulsés d'Espagne à la suite de l'édit de l'Alhambra. Le caractère cosmopolite et pluraliste, qui a distingué la culture et la vie de Thessalonique pendant cinq siècles, s’est considérablement affaibli en raison de la déportation de la population juive par les nazis vers les camps d’extermination.

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev