La Rotonde, ce monument emblématique de Thessalonique, enfin restauré, a ouvert ses portes au public après sa fermeture en 1978, due aux graves dommages que lui a causés le grand tremblement de terre de cette même année.

FotorCreated

La Rotonde est un monument de caractère multiculturel, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1988 avec les autres Monuments paléochrétiens et byzantins de Thessalonique. Son histoire va de pair avec l’histoire de la ville. Construite autour de l’an 306 après notre ère, suite à l’ordre de l’empereur Galère, elle a été originalement destinée à servir du temple de Zeus ou du mausolée.

Pendant l’ère paléochrétienne, la Rotonde s’est transformée  en église chrétienne pour une période de 1200 ans jusqu'au moment où la ville a été prise par les Ottomans. En 1590, elle devient Mosquée de Suleyman Hortaji Effendi comportant un minaret conservé jusqu'à aujourd'hui. Elle récupère son caractère chrétien en 1912, lorsque la ville est reprise par l'armée grecque au cours de la première guerre balkanique. Cependant, à partir de 1920 jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale, elle abrite les découvertes archéologiques dans la région.

rotonta2

L’architecture de la Rotonde est exceptionnelle et d’une valeur artistique inestimable. Il s’agit d’un bâtiment circulaire (d'où son nom) dont les dimensions sont impressionnantes. Son diamètre intérieur atteint  24,5m et son hauteur  29,8m, tandis que ses parois ont une épaisseur de 6 mètres. Son intérieur est couvert de belles mosaïques tandis que dans la voûte  domine l'image du Pantocrator entouré d'anges. La lumière intense et infinie qui glisse par les fenêtres donne aux nefs du monument intérieur un aspect d'amplitude et de grandeur, créant la sensation que le dôme est en suspension dans l'air.

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev