La fête des Pâques en Grèce est toujours célébrée avec beaucoup d’émotion et une grande participation du public. C’est la fête la plus attendue pendant l’année, liée aux coutumes et traditions particulières. Quelques-unes sont plus ou moins communes. Mais les variations par région sont inépuisables.

La Semaine Sainte est une longue préparation religieuse et familiale qui conduit à la joie de la Résurrection. Les festivités commencent le Samedi de Lazare. Ce jour-là, dans beaucoup d’îles, les enfants chantent de porte à porte l’hymne commémorant le miracle de la résurrection de Lazare. Le Dimanche des Rameaux célébrant l’entrée de Jésus à Jérusalem, des branches de palmier ou d’oliviers décorent les entrées des églises. Ce jour là, partout en Grèce on mange du poisson. Ça fait partie du Carême.

Le soir de Mardi saint on chante aux églises l’hymne de Kassiani, (une religieuse du 9e siècle). Le Mercredi, les ménagères préparent des biscuits secs (koulouria) ainsi que la brioche traditionnelle, (tsoureki). Tout ça c’est pour Dimanche et on ne peut rien goûter puisque le Grand Carême n’est pas encore fini. Le Jeudi saint, c’est le jour pour teindre les œufs rouges. L’œuf symbolise le tombeau de Jésus Christ, ainsi que le début de la vie. Le rouge se réfère au sang saint.

Le Vendredi saint, jour de deuil, les fidèles commémorent la passion et la mort du Christ. Le soir, après la messe, l’effigie de la Sépulture, appelée l’Epitaphe, tout adornée de fleurs, est faite sortir de l’église, accompagnée d’une foule de croyants. La litanie de l’Epitaphe est un spectacle particulièrement impressionnant. Tout au long de la procession, les fidèles jettent des fleurs et parfument l’épitaphe, tout en apportant des cierges allumés et en chantant des chants funèbres, comme le fameux ‘O glyki mou ear glykitato mou teknon’ (Oh mon doux printemps, mon tout doux enfant).

Le soir du Samedi saint, à minuit, les Grecs vont en masse à l’église pour célébrer le miracle de la Résurrection. On craque les œufs rouges avec la famille et les amis et plus tard on se retrouve à table pour goûter la mayiritsa, soupe d’entrailles d’agneau et de laitues, plat pascal par excellence. Le jour de fête est bien sûr le Dimanche pascal qui se déroule dans une ambiance joyeuse pendant que les familles se retrouvent autour de l’agneau pascal, rôti à la broche. Le kokoretsi (abats d’agneau enveloppés dans un boyau) accompagne le méchoui.

Les coutumes locales célébrant Pâques sont innumérables. A Nafpactos, en Grèce centrale, le vieux port de la ville est illuminé, le soir du Vendredi saint, par des torches formulant une croix flamboyante, ce qui offre un spectacle fascinant. Sur l’île de Tinos, les deux Epitaphes, l’orthodoxe ainsi que le catholique, se joignent au port, pendant que les prêtres des deux dénominations psalmodient ensemble les chants du Vendredi saint. Le Samedi saint, à minuit, des feux d’artifice spectaculaires éclairent le ciel de l’île de Chios, [vidéo] tandis qu’à Corfou, des pots de céramique sont jetés par les fenêtres et se cassent dans les rues. (La coutume symbolise la victoire du Christ sur le mal et le bruit provoqué par les pots cassés est pour faire peur aux forces malines.) Sur l’île de Paros, de tableaux vivants commémorent les passions de Jésus pendant toute la Semaine Sainte, tandis qu’à Léonidio, en Péloponnèse, le soir du Samedi saint est éclairé par de petits aérostats multicolores allumés qui flottent vers le ciel. Pâques, c’est la fête grecque par excellence.

À la Une

Poésie: Odysseas Elytis, « Les Clepsydres de l’Inconnu » [extrait]

17 Oct 2019 Poème(s)
Nocturne œuvre de tissage Déferler des lys qui dénude l’oreille et s’éparpille Je ressens aux épaules de la vie le tressaillement qui se hâte de saisir l’œuvre Jeunesse qui réclame encore une occasion d’éternité Et au bon gré des vents lance sa tête avec indifférence Il y a une poitrine où tient tout, musique qui conquiert bouche qui s’ouvre À une autre bouche – rouge jeu élagué du vertige Encore…

Interview | Mathilde Tournier : « Placer un roman dans l’Antiquité grecque était un moyen d’aborder des questions universelles »

16 Oct 2019 Interviews
Mathilde Tournier est née le 16 août 1987 à Albi (Tarn) et a étudié les sciences politiques à l'IEP de Bordeaux et le journalisme à l'ESJ de Lille. Elle a publié (aux éditions Privat) une trilogie historique pour les adultes : "Entre deux feux" (2006), "De gré ou de force" (2009) et "La marque de Caïn" (2010). En 2017, "Décadence d'un déraciné" est publié aux éditions Les Éclairs. GreceHebdo* a…

La première université d’un jeune État: la fondation de l’Université d’Athènes au 19ème siècle

10 Oct 2019 Histoire
L’Université Nationale et Capodistrienne d’Athènes, fondée en 1837, constitue la plus ancienne institution universitaire de l’État grec (étant donné que l’Académie Ionienne avait été créée en 1824 à Corfu, qui restera en dehors des frontières grecques jusqu’en 1864). Sa fondation ne relève pas seulement de l’histoire de l’éducation mais tient aussi une place centrale au sein de l’histoire de…
Rébétiko: le
Le Rébétiko est la musique populaire grecque urbaine des marginaux et des classes les plus pauvres de la première ...
Lire plus
Interview | Gavrilos  Lampatos : Le Parti ...
Gavrilos Lambatos  est un historien principalement centré sur l’aventure de la gauche grecque au cours du XXème ...
Lire plus
Interview | Georges Prévélakis: La Grèce de la ...
Georges Prévélakis est professeur de géographie politique et culturelle à l’Université Paris I ...
Lire plus
Interview | Athéna Skoulariki:  enjeux autour ...
Athéna Skoulariki est maître de conférences au Département de sociologie de l'Université de Crète. Elle se ...
Lire plus
 Crète: un abri allemand transformé en musée
Un musée unique voué à  la mémoire historique qui entoure  la période de l'occupation allemande en ...
Lire plus
Peintres grecs: Markos Kampanis, la couleur à ...
Markos Kampanis est né à Athènes en 1955 et a fait des études à Londres à St Martin’s School of ...
Lire plus

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev