neayphresia2 final new
Au cours de sa visite auministère de la Protection du Citoyen, jeudi 9 août 2018, le Premier ministreAlexis Tsiprasa présenté lenouveau plan de protection civile. Il a notamment annoncé : « L’actuel Secrétariat Général à la Protection Civile est dissous et remplacé par l’Agence Nationale de Gestion des Situations Urgentes, qui sera un service public indépendant hiérarchiquement subordonné au ministère de l’Intérieur.
 
L’Agence sera dirigée par un gouverneur, doté d’une expérience et d’une capacité opérationnelle solides ainsi que de compétences scientifiques.
 
La sélection du responsable s’effectuera en application de toutes les règles de transparence et de choix méritocratique, puisqu’elle sera organisée sous la supervision d’un comité indépendant d’experts et sera ratifiée par la Conférence des Présidents du Parlement.
 
Dans la structure de l’Agence et au plus haut niveau (aux côtés du Gouverneur), fonctionne un Conseil Scientifique durable et permanent, constitué par des représentants de tous les instituts et structures scientifiques du pays impliqués dans les catastrophes naturelles (Demokritos, EMY, Observatoire National, Agence Spatiale Hellénique, Commission Hellénique de l'Énergie Atomique, Service National Météorologique, Centre Hellénique des Recherches Maritimes, Universités, Instituts et Écoles Polytechniques, etc.).
 
Dans la structure de l’Agence et au plus haut niveau (aux côtés du Gouverneur), un État-major de gestion permanent et durable est mis en place et fonctionne. L’État-major est composé de membres du Corps des Pompiers, du Centre National des Premiers Secours (EKAB), de la Police, de la Croix-Rouge Hellénique, des Garde-côtes, des Organismes de Volontaires, des Forces Armées (Terre – Mer et Air), des Services Forestiers, des Services Techniques et des Directions du Ministère des Infrastructures et des principaux instituts de recherche du pays».
 
Le gouvernement a déjà assuré la couverture financière complète du programme de réorganisation radicale et de mise à niveau de la capacité du pays à se protéger des futures catastrophes naturelles, a ajouté le Premier ministre Alexis Tsipras.
 
Les fonds engagés par la BEI, le CRSN et le Programme National d’Investissements Publics totaliseront 500 millions d’euros, a-t-il ajouté. 
 

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev