Festival Affiche II
 
Le 59ème Festival international du film de Thessalonique se déroule du 1er au 11 novembre 2018 et invite le public à découvrir des réalisateurs indépendants, de nouvelles sections, des hommages originaux, les meilleurs films du cinéma indépendant, des productions grecques de l’année et tout cela accompagnés de plusieurs événements parallèles.
 
Les temps forts du festival : la section compétition internationale avec des artistes émergents du monde entier, le festival du cinéma grec qui célèbre et promeut la production nationale, des auteurs qui font bouger les codes du cinéma mondial, des projections spéciales, des projections pour enfants, des films audacieux, des rendez-vous après minuit et tout ce que la scène cinématographique a de meilleur à présenter.
 
Pendant que le public profite de ce cinéma de qualité, les professionnels se rencontreront dans le cadre de l’Agora du festival, afin de soutenir le cinéma de demain à travers différentes initiatives et collaborations.
 
Les films grecs toujours au menu: nouveaux metteurs en scène et films rares
 
Au programme du 59ème TIF,  20 longs métrages et les 34 courts métrages grecs seront projetés et il y aura aussi un hommage original aux films « queer » du cinéma grec.
 
Dans le cadre de l’hommage au cinéma grec [programme ici], sont projetés :
- 12 films à première vue
- 3 films dans la section "Surmonter les frontières"
- 5 films qui ont déjà été présentés dans la section "Un deuxième regard"
 
En outre, 10 courts métrages seront projetés dans le cadre d’un hommage à l’artiste  - réalisateur de film d'animation Iordanis Ananiadis, avec la projection de 6 courts métrages de jeunes artistes grecs, ainsi que d’un court métrage réalisé par lui même.
Dans la section "Surmonter les frontières" on verra pour la première fois en Grèce trois films de réalisateurs grecs qui travaillent à l’étranger : « Sunrise in Kimmeria » (2018) de Simon Farmakas, « Pause » (2018) de Tonia Mishiali, « Night Out » de Stratos Tzitzis.
 
Pafsi 2
"Pause" (2018) de Tonia Mishiali. 
 
Le 59ème Festival international du film de Thessalonique présente aussi un large hommage au cinéma queer de Grèce, avec une sélection de 38 courts et longs métrages datant de la fin des années 1960 à nos jours et présentant un chapitre moins connu de l'histoire du cinéma grec.
 
The Face of Medusa
"The face of Medusa" de Nikos Koundouros, Grèce 1967.
 
Le «line-up» est composé de films rares qui ont jeté les bases du genre, d’autres qui n’ont pas pu toucher le public à une époque marquée par des mœurs  conservatrices, mais également des films qui ont contribué à faire sortir les gens du placard. C'est la première fois que ces films sont présentés au sein d’un hommage spécial en Grèce.
«Ce qui est encore plus important, c’est le geste audacieux d’organiser un hommage rétrospectif au cinéma grec homosexuel / gay lors du festival annuel et historique de Thessalonique », explique Konstantinos Kyriakos, le responsable de cet hommage. 
 
Meteor and Shadow 1985 by Takis Spetsiotis
"Meteor and Shadow" de Takis Spetsiotis, 1985. 
 
Caritas Romana: la boussole des films de la compétition officielle
 
Caritas Romana (charité romaine), thème de l’art classique oublié et choquant, est au premier plan des 15 films qui participent à la section officielle de la  Compétition Internationale du 59e Festival. Carità Romana se réfère à une scène exemplaire : une jeune fille, Péro, allaite secrètement en prison son père, Cimon, condamné à mourir de faim, selon les mémorables de l'historien romain Valère Maxime.
 
Cette histoire déchirante et les œuvres d’art qui la représentent, ont servi de boussole pour rechercher, classer et interpréter les 15 films qui participent à la section « Compétition officielle » du Festival.
 
"Cet acte est non seulement un acte de solidarité familiale, mais également un acte politique courageux qui instaure de nouveaux symboles sociaux et culturels", note Orestis Andreadakis, directeur artistique du Festival du film de Thessalonique.
 
Les 15 films de la section - dont trois sont grecs - constituent le matériel d’une exposition originale intitulée "Caritas Romana » qui sera présentée au Centre d'art contemporain de Thessalonique (entrepôt B1, port de Thessalonique) du 3 novembre au 2 décembre 2018.
Cimon and Pero Roman Charity Peter Paoul Rubens 1630
"Cimon et Pero" de peter Paul Rubens, 1630-1640.
 
Regards sur les Balkans

Les meilleurs films des Balkans et un hommage aux créateurs audacieux du cinéma roumain, ayant crée leurs films au cours d’un régime d'interdiction et de censure , sont au programme du 59e Festival international, sous la direction de Dimitris Kerkinos. 
  
Reconstituiera Pintielia 1968
 "La Reconstitution", de Lucien Pintilie, Roumanie 1968
 
Hommage : Leçons de vie
 
Le 59ème Festival international du film de Thessalonique nous invite à l'hommage "Leçons de vie", qui sera présenté gratuitement au public et comprend des films qui, dans un objectif commun d'éducation, fournissent des leçons de vie précieuses voire œcuméniques.

Les cinq films qui seront  projetés explorent le rôle social de l’éducation dans divers aspects de la vie humaine passant de l’amour adolescent aux  événements marquants de la vie scolaire, mais aussi aux phénomènes de l'intimidation en ligne et du « bullying ».
 
Rust Brazil 2018
 "Rust" de Aly Muritiba, Brazil, 2018.
 
INFOS PRATIQUES
Programme complet [grec/anglais] ici
Le site du festival: www.filmfestival.gr
1-11.11.2018 | Thessalonique
 
M.V.
 

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev