10 aaf thessalonikifilmfestival cover

Le compte à rebours est lancé pour la 57éme édition du Festival International du Film de Thessalonique qui aura lieu du 3 au 13 novembre. Connu pour son dévouementau cinéma indépendant, le Festival,  qui se déroule chaque année enautomne à la «co-capitale» de la Grèce depuis 1960,  rassemble  une fois de plus les cinéastes et le public international à une fête du cinéma qui fait date pour tous les cinéphiles: les  meilleurs films venus de tous les pays du monde, des surprises cinématographiques,  des hommages, des classes de maître, des tables rondes et des événements parallèles transformeront la ville de Thessalonique en un centre d’images et d’ idées autour de l'art du cinéma.

La scène indépendante du cinéma : de Grandrieux et Favio à Jarmusch et Di Giusto

FotorCreated2

Le programme du Festival qui vient d’être annoncé comprend,entre autres, la section officielle de la  Compétition Internationale, la section desFilms Grecs  et celle de l’ Étude des Balkans structurée autour les films les plus récents de la région. A mentionner aussi  la section «Hommages» dédiée à des cinéastes renommés comme le français Philippe Grandrieux et l’argentin Leonardo Favio. Par ailleurs, cette année le festival présente de nouvelles sections à savoir: Hors Compétition vouée à la découverte des cinéastes de demain,  Miroir/Image  qui comprend 12 films qui "sereflètent" entre eux, en termes de forme, sujet et esthétique et Round Midnight qui propose une sélection des plus anciens films cultes, de type underground.

Le Festival accueille également les dernières œuvres de fameux metteurs en scène de la scène indépendante (section Open Horizons ), ainsi que les trois films primés a la compétition officielle du Prix LUX du Parlement européen: «  À Peine J’ ouvre les Yeux » par Leyla Bouzid(France, Tunisie, Belgique, Émirats Arabes Unis), «Ma vie de Courgette » par Claude Barras (Suisse, France) et « Toni Erdmann » par Maren Ade (Allemagne, Autriche, Roumanie).

Quant auxpoints forts du programme de cette année, on peut distinguer la projection de deux derniers films de Jim Jarmusch, emblématiques du cinéma mondial indépendant. « Paterson » de Jarmusch (USA, 2015) est le film d'ouverture du festival, tandis qu'une projection spéciale de son film « Gimme Danger » l'un des documentaires musicaux les plus attendus de cette année, aura également lieu au cours du Festival. Pour ce qui est dufilm de clôture du festival, cecisera « The Dancer / La danseuse » mis en scène par Stéphanie Di Giusto (France, Belgique, République Tchèque, 2016).

Les films grecs toujours au menu

FotorCreated1

Pour mieuxpromouvoir les films grecs ainsi que pour permettre aux cinéastes grecs de bénéficier davantage des opportunités professionnelles offertes par l’ « Agora Industry » du festival, dès cette année la section grecque du Panorama est devenue « Festival grec ». Plus précisément, 15 films produits en Grèce et en coproduction avec d'autres pays auront leur avant première grecque à Thessalonique, alors que 11 films déjà projetés en Grèce seront également présents au menude cette année. En outre, cinq courts métrages grecs primés dans des festivals internationaux, ainsi que 21 films primés au Festival international de court métrage à Drama seront  à l’affiche.

INFOS
Programme complet [en grec] ici
Le site du festival: http://tiff.filmfestival.gr/
A lire aussi : Greek News Agenda

 eytyhia

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev