“Les efforts du pays et les sacrifices du peuple grec sont reconnus et portent leurs fruits” a déclaré le premier ministre, Georges Papandréou, de Davos (Suisse), où il a participé aux travaux du Forum économique mondial (WEF) du 26 au 30 janvier. 

En estimant que l'image de la Grèce au WEF cette année a été positive, il a affirmé que "ces derniers jours ont montré que la Grèce regagne en crédibilité, tout en conservant l'espoir et ses perspectives d'avenir". Lors de nombreuses interviews et débats, le Premier ministre a catégoriquement exclu la possibilité d’une faillite de la Grèce: “Nous avons un chemin très clair, une feuille de route pour sortir de notre problème de dette", a-t-il déclaré. 

Papandréou a mentionné que les mesures du gouvernement ont amené une réduction du déficit public importante et que la Grèce connaîtra à nouveau la croissance dès 2012. Il a également fait appel à la solidarité européenne en s’exprimant pour un mécanisme de soutien européen plus flexible et puissant. Il a rappelé que la Grèce a fait tout ce qui lui avait été demandé par ses partenaires et le Fonds monétaire international. 

Notons que la hausse de la Bourse d’Athènes depuis quelques jours et la baisse des taux d’intérêt des obligations grecques viennent confirmer les déclarations du Premier ministre.

La Grèce soutiendra l’effort du peuple égyptien vers une société nouvelle.

banner grece hebdo migration

banner newsletter grece hebdo

  1. Interviews
  2. Cinéma grec
  3. Populaires
next
prev